Divines pâtes à la courge sweet mamma et à plein d'autres parfums

De retour de ma première cueillette de courge de la saison avec ceci (la sweet mamma c'est la foncée au milieu), j'ai illico pré-cuit la "bête" histoire de pouvoir en faire facilement des cubes pour le repas du soir. Il suffit de la mettre entière au four pendant une trentaine de minutes pour ensuite pouvoir la couper sans "pogner les nerfs" et sans qu'elle soit en purée.

De un; il faut passer les cubes de courge à la poêle avec un peu d'huile d'olive, un oignon en fines tranches, beaucoup d'ail, un piment fort émincé (j'ai utilisé un poblano), des cubes de ce seitan, du curcuma.

De deux; une fois que c'est caramélisé à notre goût, on ajoute un contenant de crème à cuisson Belsoy (ou de la crème), quelques cuillères d'eau de cuisson des pâtes (qui évidemment ont été mises à cuire pendant ce temps), et de la muscade fraîchement râpée.

Il ne reste qu'à mélanger pâtes et mixture de courge et à ajouter plein de basilic.
C'est à se rouler par terre.


Et tout en cuisinant, on écoute;

Commentaires

  1. Je n'ai rien à ajouter à cette recette tentatrice... sinon : MMMUHH!

    RépondreSupprimer
  2. J'envie et ton aventure au pays des courges, et ton repas qui a trop l'air bon. C'est vrai que c'est dur de ne pas pogner les nerfs quand vient le temps de couper en cubes une courge crue!

    Pourquoi ajoutes-tu de l'eau de cuisson des pâtes? Pour économiser l'eau, parce qu'elle est chaude, parce qu'elle contient des vitamines, parce qu'elle est amidonnée? Je suis curieuse.

    RépondreSupprimer
  3. Parce que l'amidon de l'eau de cuisson étire bien la "crème". Quand je fais des pâtes avec une sauce crémeuse, j'ajoute toujours 2-3 cuillères d'eau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ummm, je pense que je sais ce que je vais faire de ma courge... wow, ça fait au moins 4 ans que je lis ton blogue!!!

      Supprimer
    2. ;-)

      Ici ils disent "ah non pas le mois d'octobre! man va nous faire des courges à tous les repas"! ;-(

      Supprimer
    3. Ça y est! Nous nous sommes régalées. Je pense que je me suis reservie deux fois! De petites portions quand même! J'ai remplacé la muscade (je n'en ai plus) par du bhar et j'ai omis le poblano. J'ai ajouté un peu de sel, du tamari et de la levure alimentaire.

      J'ai trouvé le goût de la sweet mama spécial! Il va falloir que j'en achète une autre pour vérifier mes papilles. Mon copain dit que c'est la sweet mama qu'il a le plus apprécié dans les pâtes, et il a beaucoup aimé le repas.

      Le truc pour la courge est GÉNIAL!!!! Je ne l'avais jamais essayé, mais ce sera un impératif les prochaines fois! Pourquoi passer une demie-heure à s'acharner sur une courge quand on peut le faire en 2 minutes? Je l'ai fait attendrir en même temps que je faisais cuire le seitan.

      Dire que j'ai lu ton truc en 2010 et qu'il m'aura fallu 4 ans pour le mettre en pratique. Pffff

      Supprimer
    4. Contente, très contente que ça vous ait plu!
      Vu ma patience (ma quoi????), jamais on ne mangerait de cucurbitacées si je ne les passais pas au four! Ce qui serait dommage parce que je les adore, et qu'elles sont généreuses; en nutriments et en "volume"!
      Tchin!

      Supprimer
  4. J'ai hâte d'avoir des courges!
    La musique avec les images, c'est ravissant, je vais y revenir.

    Les courges caramélisées, c'est bon aussi dans un risotto d'orge ;-)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire