Pense-bête



Pendant 9 mois on (je) se (me) fait (fais) des idées grosses comme ça sur ce que sera l’été à venir. On vivra des matins comme ci, des après-midis comme ça, des soupers dehors à la lueur de 1000 chandelles, on marchera dans les vagues....

Stop; coupez!
Et puis la pluie, le froid, le trop chaud, le trop humide, ...

Ce qu’il y a de bien avec l’hiver c’est que « what you see is what you get ». On s’attend au pire, et on l’a!


Commentaires

  1. t'es optimiste aujourd'hui....
    ...moi j'adore aller marcher sur la plage , l'hiver, à marée basse quand le ciel est tout bleu et que les touristes qui " marchent dans les vagues " sont repartis ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire